À Damas, a repris le travail de l’usine de production de téléviseurs 13.01.2018

En Syrie pour une semaine dans leur maison est revenue à environ deux milliers de civils. Pendant ce temps, les militaires russes ont mené trois actions humanitaires, la population locale livré avec huit tonnes de vivres. Ces données conduit notre département de guerre. Dans la capitale de la république Arabe d’restauré une usine de production de téléviseurs. L’entreprise est située à une centaine de mètres de la frontière avec la zone деэскалации «Ghouta Orientale», qui contrôle l’armée de l’opposition modérée.

À travers le verre brisé bien visibles les immeubles. Pour eux la fumée. Dans un demi-kilomètre d’ici — le site qui est encore sous le contrôle de l’opposition. La moitié des ateliers d’autrefois d’une grande entreprise, célèbre dans toute la Syrie, de l’inactivité. L’équipement est brisé pendant les bombardements terroristes, rapporte le «TV». Dans les boîtes – pièces pour la production de téléviseurs.

Mais les temps troublés loin dans le passé. L’usine, qui est de deux ans a été fermé et à moitié détruite, peu à peu s’anime. Et aujourd’hui encore, sur le convoyeur – télévision.

Malgré un dangereux voisinage avec les militants, la direction de l’usine «Сироникс, parvint à reprendre le travail sur les deux lignes. Sur l’un des téléviseurs récoltées. Sur un autre configurent.

Dans l’entreprise cruellement défaut spécialistes. C’est pourquoi il faut recruter des gens, même non familiers avec la haute technologie. La formation express de la méthode. La demande pour les téléviseurs en Syrie à nouveau. «Сироникс» pourrait exporter, mais empêchent les sanctions.

L’entreprise pourrait récupérer sa position sur le marché. Et très vite, même avec un tel état. Mais à l’exception des sanctions, il y a un problème — un manque de capitaux. Pour la libération de toute la puissance nécessaire à un demi-million de dollars.

Aujourd’hui, la direction de l’usine à la recherche de sponsors et est sûr que les hommes d’affaires prêts à investir de l’argent, il y aura. D’autant plus que c’est uniquement syrienne de la marque. Libère les téléviseurs déjà plus de 40 ans. Et avant la guerre, était très populaire dans l’orient arabe.

Timour Abdullayev, Victor Maltsev. «TV Center», en Syrie.



À Damas, a repris le travail de l’usine de production de téléviseurs 13.01.2018

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники