À la suite des affrontements au Caire ont souffert 28 de la police 16.07.2017

Près de 30 employés de la police égyptienne a subi à la suite de collisions avec les habitants du quartier d’El-Варрак au Caire. Parmi les victimes, le chef adjoint de la gestion d’instruction de la province. La partie principale a reçu des blessures à cause des tirs de fusils de chasse.

Pas moins de 28 policiers blessés lors d’affrontements avec les habitants du quartier d’El-Варрак. Il est situé à la périphérie de la capitale égyptienne, rapporte TASS.

Selon les MÉDIAS égyptiens, à la suite de la collision blessé a reçu et le chef adjoint de la gestion d’instruction de la province, qui est venu dans cette du caire quartier.

La plupart des policiers blessés à la suite de tirs de fusils de chasse.

Entre-temps, ont été blessés et les habitants d’El-Варрака. Il est rapporté que subi environ 10 personnes. Il ya des informations sur un décédé. Retardée de quelques meneurs des émeutes. À l’heure actuelle, la police a pris la décision de quitter ce secteur.

Les collisions ont surgi après que les autorités ont pris la décision de liquidation des constructions illégales, qui ont été érigés sur les rives du Nil, en particulier à El-Варраке. Cela n’a pas plu aux habitants de ce quartier. Dans la plupart des bâtiments qui devaient être à la démolition des, vivent encore à des dizaines de familles égyptiennes.



À la suite des affrontements au Caire ont souffert 28 de la police 16.07.2017

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники