À Tbilissi, la compagnie des adolescents a commis un meurtre rituel пенсионерки 04.11.2016

En Géorgie, ont retenu cinq jeunes personnes soupçonnées d’avoir commis et de dissimulation de l’assassinat пенсионерки. On sait que parmi les tueurs étaient les deux filles.

À Tbilissi, une société de jeunes gens a commis un meurtre rituel d’une femme âgée. Les employés de MIA a réussi à appréhender les criminels.

Selon les informations de la police locale, les trois hommes ont été arrêtés pour violence sur abandonn пенсионеркой. Les deux étaient sous enquête par le fait que l’ont caché le crime.

Selon l’enquête, les accusés, le mercredi 19 octobre, a tué la mère de l’un des détenus les filles.

La violence sur la femme 1940 année de naissance a été arrangé dans son propre appartement. La victime est d’abord torturé par électrochocs, après quoi étranglé et a causé un grand nombre de coups de couteau.

Après avoir terminé le carnage, les auteurs ont associé le corps dans le sac dans un autre appartement, où démembré. Puis les restes ont été brûlés dans les décharges.

La police croit que c’était un meurtre rituel. Les deux détenus ont avoué dans l’accusation, mais l’âge légal de la jeune fille a décidé d’utiliser son droit au silence.



À Tbilissi, la compagnie des adolescents a commis un meurtre rituel пенсионерки 04.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники