Au Kazakhstan, pour la première fois en 10 ans, la condamnation de la peine de mort 03.11.2016

Vidéo: Ruptly

La cour au Kazakhstan, a été condamné à la peine de mort Rouslan Кулекбаева,
auteur de la en juin, à Alma-Ata, l’attentat contre la police.

Deux condamnations adepte салафизма un homme de 26 ans, en
«impulsions religieuses», a attaqué le poste de police, tuant 8 policiers et deux
civils personnes 23 passent sur l’affaire des victimes.
Кулекбаев a déclaré que
voulait venger leurs frères musulmans.

C’est une première en dix ans, la condamnation à mort après l’entré en 2003
le président de la indéfinie d’un moratoire. Le verdict de la cour d’appel ne peut pas être. Cinq complices,
en aidant à lui mettre la main sur les armes, ont été condamnés à des peines d’emprisonnement de trois à 10 ans. Depuis 2004, le Kazakhstan est apparu
un nouveau type de peines de réclusion à perpétuité, qui est une alternative à la
la peine de mort. Lors de cette peine de mort comme peine un moratoire
n’est pas annulée et peut être exécutée un an après l’annulation de la
le moratoire. L’ensemble des articles de l’accusation, le procureur et l’exigence
membres des familles des victimes, le comportement de
un criminel, un juge a reconnu des motifs suffisants pour enjamber même
par le moratoire du président Nazarbayev. Si la sentence exécutée
ou remplacé à vie, la période de privation de liberté, comme en 2006, l’autre
le meurtrier, il n’est pas clair.




Au Kazakhstan, pour la première fois en 10 ans, la condamnation de la peine de mort 03.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники