En Ukraine, le tribunal a acquitté «атошника», подвесившего de l’homme 28.10.2016

Le tribunal a libéré de la responsabilité pénale des combattants de l’ATO, qui a battu
l’homme et l’a suspendu sur un cintre. Cette décision a pris le collège des juges,
en examinant un recours devant зампрокурора domaine, écrit locale en ligne
l’édition des «Nouvelles-N».

Ainsi, il est rapporté que le membre des hostilités, un résident de Pervomaysk
La région de nikolaev, 1990 année de naissance, libéré de la criminelle
la responsabilité civile délictuelle de moyenne gravité des blessures en raison de
le refus de la victime de porter plainte. Le même décret l’accusé est libéré
de la responsabilité pénale pour la privation illégale de la liberté de la victime.

L’homme était accusé de ce qu’il a intentionnellement causé à la victime de plusieurs
les coups de poing et coups de pied, à la suite de quoi lui a cassé les côtes, a causé des ecchymoses et
blessé la main gauche. En outre, la corde, le défendeur a attaché derrière le dos
la victime de la main et attaché la corde sur cintres pour les vêtements, qui a été
clouée au mur de la maison. Dans une telle situation, la victime se trouvait près de vingt
minutes, ne pouvait pas libre de le quitter et de choisir à son gré de l’emplacement.

Le collège des juges de la cour d’appel, en tenant
attention à ce que l’accusé se caractérise positivement, a été enrôlé et
a le statut de participant à des combats, à la responsabilité pénale n’est pas
médical, entièrement a plaidé coupable et a contribué à la divulgation de
les infractions se repent sincèrement en fait, il n’y a aucune réclamation
la part de la victime, a décidé que la situation a tellement changé que cette personne
à l’heure actuelle vraiment perdu le danger public.




En Ukraine, le tribunal a acquitté «атошника», подвесившего de l’homme 28.10.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники