«Encore plus vite» — les experts de la RAND changé d’opinion sur les taux de capture de la Baltique de la Russie 28.10.2016

Dans le sens de diminution révisé fait en février, les prévisions sur les taux de capture de la Baltique de la Russie, les experts de l’american RAND corporation, chargée de recherche pour le Pentagone. Si, selon les précédentes estimations de la fédération de RUSSIE a fallu moins de 60 heures pour un tel acte, ce nouveau nombre n’est que de 36 heures, rapporte The Independent.

«Le constat était franchement catastrophique pour l’OTAN. L’alliance ne peut pas réussir à protéger le territoire de ses membres les plus vulnérables», a déclaré dans une publication.

Dans le cas où la Russie prendra la Lituanie, l’Estonie et la Lettonie, de l’Occident il y a 3 sortie, croire dans le RAND. La première consiste à appliquer la contre-attaque pour la libération des territoires occupés de pays membres de l’OTAN, ce qui peut conduire à un conflit nucléaire. Le deuxième consiste à directement menacer Moscou, en gardant à l’esprit le risque de ce même résultat, comme dans le premier cas. Une troisième option est d’accepter la situation à court et à moyen terme, ce qui peut conduire à une longue «guerre froide» contre la RUSSIE.

Rappelons-le, les experts occidentaux considèrent pas seulement la probabilité de capture de la Russie, des pays Baltes, mais aussi un scénario dans lequel les troupes de la fédération de RUSSIE attaquent la Pologne. Il est à noter que le groupe d’experts de l’Atlantic Council faible évalué les chances de polonais, considérant que les russes разгромят en une nuit.




«Encore plus vite» — les experts de la RAND changé d’opinion sur les taux de capture de la Baltique de la Russie 28.10.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники