Expert: ni les etats-UNIS, ni de la RPDC pas la possibilité de bouger en arrière 30.08.2017

Washington et Séoul n’excluent pas que peuvent prendre des mesures et sans l’approbation de l’ONU. Le discours, y compris militaire, le scénario. La situation autour de la RPDC dans l’émission TV «Centre» a examiné Alexeï Maslov.

L’invité du programme «de l’Événement. 25ème heure» – le chef de l’École d’orientalisme de la haute école d’économie Alexeï Maslov. Il a discuté avec le leader Alexis Фроловым le conflit autour de la RPDC.

«Naturellement, nous ne considérons pas le scénario que la Corée du Nord sera spécialement attaquer la Russie, mais si vous commencez un local de collision, malheureusement, tous les pays seront touchés. États-UNIS seulement provoqué la situation. Je pense que c’est la tactique et la stratégie, parce qu’elle veut un dialogue direct, si ce n’est le plus Trump, avec des représentants du département d’etat. Ni les USA, ni la Corée du Nord pas de possibilité de bouger en arrière», a déclaré Maslov.

Commentaire complet de l’expert regardez dans la vidéo.

Lire aussi:

Kim Jong-Un a annoncé le début des opérations militaires de la RPDC dans le pacifique

Le conseil de scurit de l’ONU a reconnu tirs de déclenchements de la RPDC, la menace de partout dans le monde

Lavrov a exigé de la RPDC le respect des résolutions de l’ONU



Expert: ni les etats-UNIS, ni de la RPDC pas la possibilité de bouger en arrière 30.08.2017

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники