Faire du jogging à l’Ouest: la Russie peut sauver le Japon de la crise 06.11.2016

L’économie du Japon se trouve dans une crise profonde. La politique de la Banque du Japon visant à maintenir de faibles taux d’intérêt dans le pays, a conduit en réalité à une forte augmentation de la dette des japonais et à la chute de la demande des consommateurs et le chiffre d’affaires du commerce de détail. Proche de zéro pour les taux de rendement d’un certain nombre d’outils d’investissement du pays du Soleil levant a provoqué la fuite des capitaux des états-UNIS, l’afflux de milliards de dollars américains de titres de créance, dont la rentabilité moyenne est plus la même en valeurs mobilières d’émetteurs du Japon.

En août, le pays se trouvait dans une situation de déficit du commerce extérieur, c’est l’exportation des produits japonais s’est avéré moins que la livraison des marchandises étrangères dans ce pays. Plus d’un an a observé une diminution de recettes d’exportation du Japon, qui est dit n’est pas tant un ralentissement de la demande mondiale, et sur les graves problèmes de l’économie de ce pays, qui devra trouver une nouvelle place dans le monde. Les changements économiques qui ont mûri à aboutir à une révision des relations avec les états-UNIS. «Service» a sonné à proximité: les Philippines sont un pays qui a été le principal partenaire de Washington dans la région, radicalement revoir le format de la coopération, et principalement dans le domaine militaire.

Les bases américaines au Japon, devront tôt ou tard fermer, parce que c’est «une pression» de Washington de plus en plus empêche de Tokyo procéder à une auto-politique. Comme on le sait, les autorités du Japon ont adhéré à une série de sanctions de l’Occident contre la Russie. Malgré le fait que le 31 octobre, le premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré à propos de la constance de la politique dans ce sens, dans l’air, une odeur de changement. Sa politique américain, la maison Blanche fait de Tokyo de nouveau et de nouveau réfléchir à ce à quoi sont introduits des sanctions à l’égard de cet important partenaire commercial de la Russie? En effet, le Trésor AMÉRICAIN enregistre le mécontentement de Tokyo, avec récemment le Japon dans la liste des six pays dans lesquels américain, la maison Blanche est prête à appliquer des mesures restrictives, si il ne sera pas obéir à des recommandations sur la conduite de la politique économique, comme c’est intéressant de Washington. Il est évident que les etats-UNIS n’aiment pas que depuis plus de vingt et un mois réduit la valeur totale des importations de marchandises au Japon.

Prévue pour le 15 décembre, la visite du chef d’etat russe Vladimir Poutine au Japon est révolutionnaire: en fait, Tokyo et Moscou commencent à ses intense de la coopération (et discuté sera d’environ 30 projets communs) cassent la croûte de glace de sanctions. De plus, les deux chefs d’etat peuvent encore se rencontrer dans la ville péruvienne de Lima, où les 19 et 20 novembre se tiendra le forum de l’APEC. Tout cela témoigne de l’apparition d’une nouvelle réalité dans la géopolitique mondiale, lorsque les sanctions des états-UNIS et l’UE se retournent grave reconstruction, qui sert de catalyseur pour créer de nouveaux liens entre les pays.



Faire du jogging à l’Ouest: la Russie peut sauver le Japon de la crise 06.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники