ФСИН ne détecte pas de blessures sur le corps du militant Дадина 02.11.2016

Chef adjoint de la ФСИН Valery Maksimenko a déclaré que le recours à la violence à l’оппозиционеру Ильдару Дадину n’est confirmée ni par un militant, ni tenu le bilan de santé. Selon Maksimenko, maintenant enlever les fragments de toutes les caméras.

Des informations sur l’application de la violence à la personne condamnée оппозиционеру Ильдару Дадину n’a pas été confirmée lors de la présélection. Informe «Interfax» citant le vice-directeur ФСИН Valeria Maksimenko.

«À cette minute n’est pas installé, pas une seule blessure sur Ильдаре Дадине. Lui-même, il est sous la vidéo le confirme. La conclusion de professionnels de la santé formalisé», a souligné l’Institut.

Selon lui, en raison de l’apparition de l’information sur la torture Дадина, a lieu l’utilitaire de vérification avec la participation d’agents de l’administration centrale ФСИН. Maksimenko a ajouté qu’une attention particulière accordée aux dates qui «sur l’approbation de Ильдара Дадина, il aurait battu». Également chef adjoint de la ФСИН a souligné que enlever des fragments de toutes les caméras.

Maksimenko, a souligné que le 12 septembre à Дадину ont été appliquées à des menottes que formalisé dans les magazines. Il a ajouté que «comme il faut dans ces cas, selon lui, a été menée à l’utilitaire de vérification, dont les résultats ont été envoyés au bureau du procureur».

Également chef adjoint de la ФСИН a noté que, si au cours de la vérification seront connus les faits de dépassement officielles des pouvoirs, y compris l’application de la Дадину les mesures d’impact, «les employés commettent, immédiatement mis à pied et de les occuper, les enquêteurs». Selon l’Institut, cette décision a été directeur ФСИН Gennady Kornienko.

Auparavant, on apprend que l’ISF a commencé la pré-enquête la vérification des allégations de torture à l’encontre de Ильдара Дадина dans la carélie de la colonie. Le même contrôle sur le début de la Carélie du procureur de supervision de l’application des lois dans les établissements pénitentiaires.

En outre, sur les allégations de torture Дадина réagi au Kremlin. Selon le porte-parole du président Dmitri Пескова, à propos de l’incident sera signalé à Vladimir Poutine.

Mardi, les MÉDIAS ont publié une lettre Ильдара Дадина, dans lequel le militant informe sur l’application des peines de la torture à l’égard de lui-même, ainsi que d’autres détenus.

En décembre 2015, le tribunal de Basmanny de Moscou a reconnu Ильдара Дадина coupable de quatre épisodes de la participation à la coordination des actions de protestation. Il a été condamné à trois ans de prison, après quoi, le tribunal municipal de Moscou a réduit la durée de la privation de liberté jusqu’à 2,5 ans.



ФСИН ne détecte pas de blessures sur le corps du militant Дадина 02.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники