Kadyrov a exprimé son opinion sur le différend Chirurgien et Райкина 29.10.2016

Le chef de la République de Tchétchénie Ramzan Kadyrov a commenté le différend au sujet de la censure russe de l’art de son ami, le frère et le leader байкерского du club de la «Nuit des loups» Alexandre Залдостанова avec le réalisateur Constantine Райкиным vendredi 28 octobre.

De l’avis de Ramzan Kadyrov, sur l’art dans le pays, «l’argent se détachent et il n’y a pas de censure». Le président de la république de Tchétchénie a écrit dans ses comptes Instagram et VK le vendredi 28 octobre.

Le chef de la République de Tchétchénie a noté également que, en vertu de la liberté de pensée dans le pays et les différences d’opinions et les préférences ne voit pas la nécessité d’excuses Chirurgien avant Райкиным.

 

Chers amis! Je suis très observe en place dans les MÉDIAS publiques de la discussion, initiée sa un discours enflammé, directeur artistique du théâtre «Сатирикон» Constantine Raikin. Ses publications, que le théâtre aurait pas à la hauteur financent, interviennent dans le processus créatif agit strict de la censure. Sur ce les fonctionnaires sont donnés des réponses complètes. Elles sont de l’argent выделаются et il n’y a pas de censure. Mais j’ai tout simplement pris les mots que les organisations de ne pas «se battre pour la moralité dans l’art». Raikin a appelé «les groupes de gens abusés» ceux qui donne son avis sur l’exposition de photos, des photos nues de filles et de garçons, oppose à la diffusion du spectacle «Jésus Christ Superstar», s’indigne le bétail comportement Poussi Wright dans le musée Zoologique et dans l’église orthodoxe. Leur rhétorique de Constantin Аркадьевич s’est enveloppé dans effrayants des exemples du passé de notre pays. Il sait pourquoi pas un mot n’est pas dit que le théâtre «Сатирикон» lui avait passé. Je souscris pleinement à cette question, un véritable patriote de la Russie, un ami et un FRÈRE Alexandre Залдостанова, qui a déclaré que «sous couvert de la liberté d’райкины veulent transformer notre pays dans le caniveau, sur laquelle coulaient se souillure». Le chirurgien a exprimé son opinion honnête et très ouvertement. Et je ne comprends pas bien comment on peut exiger de Залдостанова des excuses pour l’opinion, qui est proche des millions de russes. Nous avons une sorte de caste se sent le droit d’offenser les sentiments religieux des dizaines de millions de chrétiens orthodoxes et les musulmans, affirmant que l’art tout est permis. Jésus-Christ est l’un des plus vénérés par les musulmans des Prophètes. En mettant sur lui des spectacles avec déformée de la réalité, portent les insultes ne sont pas seulement les chrétiens, mais à tous les musulmans. Je suis avec toute la responsabilité déclare que ni l’autorité, ni la société n’ont pas le droit de garder le silence sur les planches du théâtre «Toutes les nuances de bleu», dans le Temple de вбегают des demoiselles, au musée d’accrocher des photos nues de garçons et de filles… Alexandre Sergueïevitch très clairement donné ce qui se passe de l’évaluation. C’est l’évaluation de l’ensemble sain de la société russe! #Photos #Залдостанов #Théâtre

A photo posted by Ramzan Kadyrov (@kadyrov_95) on Oct 28, 2016 at 8:33am PDT

Le différend sur la censure en russie, l’art a commencé à la veille entre le directeur artistique du théâtre «Сатирикон» Konstantin Райкиным et le leader de la «Nuit des loups» Alexandre Залдостановым.

Constantin Raikin a appelé ses collègues à la consolidation dans le temps les attaques sur l’art dans son discours à la National théâtre forum.

En réponse Alexandre Залдостанов accusé artistique de l’artiste dans ce qu’il essaie de transformer la Russie dans la «gouttière».

Auparavant, IA «les nouvelles Populaires» a écrit que, dans un différend avec Райкиным Kadyrov a soutenu le Chirurgien.



Kadyrov a exprimé son opinion sur le différend Chirurgien et Райкина 29.10.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники