La commission a perturbé la «régression» de la démocratie en Turquie 06.11.2016

En Turquie se produisent défavorables au développement de la démocratie des processus, qui se caractérisent par une violation de la liberté d’expression et d’autres tendances alarmantes. Sur cela dit dans le dernier rapport de la Commission européenne sur la volonté de la Turquie à l’adhésion à l’UE, rapporte le Frankfurter Allgemeine Zeitung, avec référence à une copie de 100 pages du rapport de la commission.

«Dans le domaine de la liberté d’expression et l’an dernier, se produit une forte регресavec», — cite l’hebdomadaire allemand le rapport de la commission EUROPÉENNE, soulignant que le rapport s’est avéré le plus critique de tous les temps.

Les experts de la Commission européenne ont indiqué qu’Ankara «de manière sélective et arbitraire» applique les lois sur la sécurité nationale et la lutte contre le terrorisme. «Grave préoccupation» provoquent des arrestations grand nombre de journalistes et la fermeture de l’opposition dans les MÉDIAS, soulignent les auteurs du rapport.La commission européenne a critiqué le licenciement de 20 pour cent des juges et des procureurs, ainsi que la loi de la Turquie sur l’état d’urgence, selon laquelle les détenus animaux détenus jusqu’à 30 jours.Toutefois, à la fin du rapport est souligné que la Turquie reste «un partenaire clé» de l’UE. Le 9 novembre, le rapport de la commission EUROPÉENNE recevra une évaluation politique еврокомиссаров.




La commission a perturbé la «régression» de la démocratie en Turquie 06.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники