La division des états-UNIS considère déjà Kaliningrad dans le collimateur 13.10.2017

Comme d’habitude, d’abord sur l’agréable: le Ministère de la défense de la fédération de RUSSIE décidé dans les plus brefs délais de moitié, augmenter la puissance de combat de l’aviation de regroupement de la flotte de la Baltique dans la région de Kaliningrad. Pour ce faire, il sera formé par deux nouveaux regiment. Leur дислоцируют, comme prévu, sur le terrain Чкаловск (sous Kaliningrad) et Chernyakhovsk.

Au moins un de ces régiments, 4ème section de la garde privée de la marine d’assaut de l’aviation regiment, qui existait jusqu’en 2009, mais, comme il s’est avéré, c’est en vain posté sous le couteau de la réduction forment pas dans le vide. Sa base sera une marine d’assaut de l’escadron (jusqu’à 16 unités de première ligne des bombardiers et des avions de surveillance de la Su-24M et Su-24МР) 72-ème gardes de la base aérienne de l’aviation de la flotte de la Baltique, l’.

En outre, sur l’aérodrome de bourg de Don, sur lequel aujourd’hui est basé 125-je suis une hélistation de l’escadron (14 unités Ka-27ПЛ/PS) de la flotte de la Baltique, d’urgence transférés des hélicoptères d’attaque Mi-28Н «chasseur Nocturne» et Ka-52 «Alligator». Jusqu’à présent, aucun notre flotte de telles machines de guerre, sont livrés exclusivement de l’Air-Cosmique des forces. Maintenant, par conséquent, sur la mer Baltique, en particulier припекло.

Hélas, cette joie se terminent, et commence presque solide opérationnel et stratégique de l’obscurité. Des mesures d’urgence ministère de la Défense et de l’état-major pour renforcer la défense de cela, coupé du reste de la Russie de l’enclave, l’air très tardives. En particulier dans le contexte du fait que presque les banlieues de Kaliningrad se termine le déploiement d’une puissante multinationale de regroupement de l’OTAN. Naturellement, comme on l’assure dans l’Ouest, exclusivement «pour dissuader l’agression russe».

Une base de regroupement est hébergé sur les terres de la Pologne et les pays Baltes 3-je бронетанковая de la brigade de la 4e division d’infanterie de l’armée des états-UNIS, avant debout à Fort Carson (Colorado). C’est, selon le militaire russe de l’office, 87 chars M1A1 Abrams, lourds obusiers automoteurs M109 Paladin, 144 véhicules de combat d’infanterie Bradley, et près d’une centaine de pièces.

A quelques jours près, en polonais localités Bolesławiec, Дравско-Поморске, Torun, Сквежина et Żagań presque dans le même combat, la composition se retourna et 2-je бронетанковая de la brigade de la 1ère division d’infanterie de l’armée AMÉRICAINE de Fort Riley, au Kansas.

Ainsi, à proximité de nos frontières inopinées objectifs et en violation d’un accord signé en 1997, «l’acte Fondateur OTAN—RUSSIE», depuis peu se leva полнокровная d’outre-mer division mécanisée. Sur tout le périmètre des frontières terrestres de la région de Kaliningrad en état d’alerte aujourd’hui, quatre associations de combat de groupe de l’alliance. Outre les militaires américains—, les canadiens, les britanniques, les français, les hongrois, les italiens, les espagnols, les slovènes, albanais, polonais, belges, allemands, hollandais, norvégiens et même les militaires de la ville de Luxembourg.

Maintenant transférer le regard de notre côté de la frontière. Là où, comme nous le racontent dans les capitales occidentales, vigoureusement, mais secrètement se prépare à une offensive «potentiel agresseur». Alors allons voir que dans la défense ici est le 11e corps d’armée et onshore les troupes de la flotte de la Baltique. Mais ne vous laissez pas trompeuse fort le nom de «corps d’armée». Sur le moment actuel de la composition précisément cette militaire de la fusion ne tire sur полнокровную de la division.

En fait avant nous — les misérables restes autrefois sanguine 11e gardes Краснознаменной общевойсковой de l’armée qui se trouvait sous Kaliningrad au début des années 90 du siècle dernier. Alors dans sa composition il y avait deux chars, deux мотострелковые de la division et de la multiplication des régiments, brigades et bataillons.

Après des années, le tourbillon de nos cruelles et stupides militaires de la réforme de 2010 de ce pouvoir qu’il ne restait qu’une seule мотострелковая (79-je suis une chambre), un lanceur de missiles (152-je suis une chambre) et une d’artillerie (244-je suis une gardes) de la brigade. Et — 7-ème séparée gardes мотострелковый et la 22-ème séparée de gardes les tirs de roquettes des étagères. Toutes ces pièces ont transmis à la soumission Балтфлоту. En plus de 336-ème séparée gardes Белостокской ordres de Souvorov et Alexandre-Nevski de la brigade d’infanterie de marine.

Pour traduire l’esprit et d’en dresser le sous-total, nous notons seulement que dans ces pays, il y a seulement deux chars du bataillon (un 7-m distinct мотострелковом l’étagère et de la 79e une мотострелковой de la brigade). Et, ce qui est particulièrement triste sur le fond envisagent déjà dans le collimateur de tankistes près de deux centaines de déchargées en Pologne américains «Абрамсов». De leurs alliés et ne sera pas considéré pour préserver les nerfs.

D’ici à 2010 des six aérodromes militaires dans le domaine il reste seulement deux (Чкаловск et Chernyakhovsk). Se tenait sur eux principalement défectueux et немодернизированные les chasseurs Su-27 et les bombardiers Su-24M.

Tout a changé après 2014. De plus en plus svrement sous la main de Kaliningrad зашевелилось de l’OTAN. En réponse à avril 2016 armées de la fédération de RUSSIE tous les restes de notre terre de regroupement dans la région a réuni à la hâte créé le 11e corps d’armée de la flotte Baltique. Simultanément fit la 7e мотострелковый régiment de développer dans une équipe. Placé sous régional de la capitale de la 44e division de défense, l’un des régiments de laquelle est armé d’un des plus modernes de l’AAMS s-400 Triumph et ЗРПК «pantsir-S1».

25-ème séparée du littoral de la fusée régiment de la flotte de la Baltique dans le Don reçu de haute précision противокорабельные missiles «le Bal» avec une portée de 200 kilomètres. Dans la hâte, construit une puissante station radar «Voronej-DM», capable de détecter des cibles sur pratiquement toute l’Europe. Comme déjà dit, pour les années à venir est prévu un sérieux renforcement de l’aviation du groupement Балтфлота.

Tout cela est tout simplement merveilleux. Un inquiet: est-ce que ces forces pour la vraie guerre avec l’OTAN? Et si nous avons assez de temps pour rattraper le retard dans les premiers téméraires années?

À l’exception de la persistance, malgré tous les efforts de l’état-major, une absence quasi totale dans la région des chars russes, la grande préoccupation est l’état de 152 ème salle de gardes de missiles de la brigade. De façon étrange, on dirait qu’il est le dernier dans notre armée recevra, provoquant de grandes craintes de l’Occident rapidement-tactiques complexes (CRTP) «Iskander». Entre-temps, à nos forces Armées sont déjà arrivés dix ensembles de brigade, «Искандеров». Mais jusqu’à ce que mettent n’importe où, seulement pas sous Kaliningrad. Y amènent seulement sur la doctrine. Et puis je fais l’inverse.

Et jusqu’à ce que à la disposition de kaliningrad spécialistes des fusées seulement vieux «Point», dont la sortie a été interrompu encore dans les années soviétiques.

De suite — le réarmement de l’aviation de combat. Comme déjà dit, la région a prévu d’acquérir deux nouveaux авиаполками. Il est entendu qu’au moins un d’entre eux sera sur les avions de chasse Su-30SM, car ces avions déjà commencé à venir à la 72-ème de la base aérienne. Mais à quel rythme? En décembre de l’année dernière, le premier chasseur. En mai de l’actuel — deux de l’avion. Combien d’années faudrait-il pour un rythme de former au moins un régiment?

Et changer beaucoup de choses ne fonctionnera pas du tout envie. En effet, en dehors de la région de Kaliningrad de la Su-30SM besoin et sur d’autres flottes. N’est pas un hasard de 15 de ces merveilleuses machines, dérivés de la MARINE de la fédération de RUSSIE au début de l’année 2017, 12 complété 43-ème séparée de la marine d’assaut régiment d’aviation de l’aviation de la flotte de la Mer dans Saki (Crimée), les deux se sont envolés sur la flotte du Nord (dans le 279 ème privée du navire qui l’aéronautique régiment). Балтийцам au moment où est allé tout seul.

Entre-temps, la situation autour de l’enclave de kaliningrad est plié ainsi que sur la modernisation de temps, nous avons peut ne pas suffire. Comme en 1941-m, Même à nos ennemis potentiels craignent: «le Conflit avec la Russie dans la mer Baltique peut échapper à tout contrôle». Ce n’est pas une figure de rhétorique, et le titre analytique de l’article en danois édition Politiken, publié récemment.

Entre autres, le matériau est dit: «aujourd’Hui, l’équilibre des forces et le faible niveau de la tension se dégradent rapidement. La région de la mer Baltique aujourd’hui peut être appelé plutôt à la région «contrôlée par l’escalade» avec le risque croissant de perte de contrôle de la situation… aux etats-UNIS vont très violentes et surréaliste des débats, dans lesquels la Russie est mentionné comme une puissance plus que jamais dans la période après le maccarthysme des années cinquante du siècle dernier».

Comprenez: à partir d’un point de vue des auteurs respectés, si proche à la guerre avec l’OTAN, nous n’avons pas été à aucun moment depuis des années cinquante du 20e siècle! Même la fameuse crise des Caraïbes comme une menace pour le monde avait l’air pâle. Et c’est la réalité. Comme les chars Abrams», qui sont à plusieurs heures de marche forcée à Kaliningrad.

La Liberté De La Presse


La division des états-UNIS considère déjà Kaliningrad dans le collimateur 13.10.2017

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники