La «doctrine Obama: les états-UNIS ce n’est souvent pas la solution mais une partie du problème 05.11.2016

«Dans le monde se produisent de mauvaises choses, notre national de l’instinct nous dit d’agir. Parfois, notre intervention permet de changer quelque chose, mais souvent des effets inattendus provoquent encore de gros problèmes», — cite les TASS interview du président AMÉRICAIN Barack Obama à la chaîne de télévision HBO. Si il s’agit «sur le maintien des fondements de l’ordre international, il est important d’avoir des alliances et de travailler sur la scène internationale», a déclaré le président américain. Il a séparé ces cas de ceux, quand il s’agit directement sur la protection des résidents des états-UNIS de «Al-Qaïda» ou «IG» (les deux organisations sont interdits dans la fédération de RUSSIE), qui a besoin d’aide des forces armées.

Dans un sens, cette déclaration peut être considérée comme une «doctrine Obama», formulée par le président des états-UNIS et qui n’est pas seulement ce que l’Amérique n’est pas en mesure à lui seul de maintenir «l’ordre mondial», mais que ses alliances existantes ne sont pas suffisamment efficaces.



La «doctrine Obama: les états-UNIS ce n’est souvent pas la solution mais une partie du problème 05.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники