La police a arrêté deux administrateurs «groupes de la mort» 30.08.2017

Des policiers ont arrêté Khabarovsk et dans les Banlieues, les deux organisateurs de l’intérieur «groupes de la mort» dans les réseaux sociaux. Ils ont envoyé des tâches dangereuses à ses abonnés, en cas de défaut de menaces de mort ou le meurtre de la famille.

Les employés du ministère de la Russie ont retenu deux créateurs à l’intérieur «groupes de la mort» dans les réseaux sociaux, qui envoyèrent des missions périlleuses à ses abonnés, a indiqué le représentant officiel de l’office Irina Loup.

Les deux suspects ont découvert Khabarovsk et dans les Banlieues, ils se sont retrouvés la fille et 21 ans, le gars. Ils inventaient pour ses abonnés dangereux de la tâche et si ceux-ci refusaient de les réaliser, alors menacé par la violence ou le meurtre de la famille.

Une affaire pénale engagée sur le déclin à commettre le suicide et l’organisation des activités d’incitation à commettre le suicide.

Lire aussi:

Poutine a introduit la responsabilité pénale pour la création de «groupes de la mort»

En Russie en 2017 a bloqué 16 milliers de «groupes de la mort»

Будейкин condamné à 3 ans et 4 mois pour la création de «groupes de la mort»



La police a arrêté deux administrateurs «groupes de la mort» 30.08.2017

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники