Le chef de l’OTAN n’a pas trouvé de menaces de la part de la Russie 05.11.2016

L’OTAN ne voit pas la menace immédiate de la part de la Russie à l’égard des membres de l’alliance. Le secrétaire général de l’alliance Jens Stoltenberg a également noté que l’organisation doit construire des relations constructives avec la russie. Selon lui, les tensions entre l’OTAN et la Russie n’est pas un retour à la guerre froide.

La menace de la Russie à l’égard des pays membres de l’OTAN non. Ce sujet a déclaré le secrétaire général de l’alliance Jens Stoltenberg.

«La russie est notre voisin, nous avons besoin dans une véritable relation avec elle, — cite ses TASS.

Selon Stoltenberg, les tensions entre l’OTAN et la Russie n’est pas un retour à la guerre froide. Il a expliqué que «la Russie n’est pas l’Union Soviétique et le pacte de Varsovie n’existe plus».

Lire aussi:

L’ex-secrétaire général de l’OTAN a appelé les états-UNIS de devenir le gendarme du monde

Sergueï: l’action de l’OTAN oblige la Russie à prendre des mesures de rétorsion

L’OTAN a refusé de discuter de la sécurité de la Baltique à Moscou



Le chef de l’OTAN n’a pas trouvé de menaces de la part de la Russie 05.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники