Le département d’etat a déclaré empêchent les comparaisons de situations de Alep et de Mossoul 01.11.2016

Les actions militaires menées par la Russie de la ville syrienne d’Alep et Les états-Unis irakien de Mossoul, il est impossible de comparer, a déclaré lundi le chef du service de presse du département d’etat, John Kirby, rapporte TASS.

Selon lui, la situation causée par les tentatives de déloger les extrémistes d’Alep et de Mossoul, «radicalement différente les uns des autres. «Et j’ai vu des commentaires du Ministère des affaires étrangères de la Russie. En fait, il me semble, le ministre des affaires étrangères Lavrov (parlé) sur le fait que c’est (ce qui se passe à Alep et Mossoul) — même», — a déclaré le représentant du département de la politique extérieure des états-UNIS. Entre-temps, croit-il, «ce n’est pas la même chose, et de comparer les deux (de la situation) signifie appliquer une insulte».

Les etats-UNIS ont dénoncé de roquettes sur les civils d’Alep les radicaux libres. Par conséquent, Kirby a commenté les données des autorités syriennes sur la mort de plusieurs dizaines de civils à Alep pendant trois jours, à la suite de l’action de militants.Selon lui, les autorités américaines sont au courant de ces informations. «Nous avons vu ces messages. Bien sûr, si elles correspondent à la réalité, les attaques de ce genre sur des civils à Alep, toujours répréhensible. Par conséquent, si les données sont exactes, et qu’ils seront dignes de condamnation, le () est absolument impossible de la justifier», a déclaré le représentant officiel d’etat des etats-UNIS.Comme l’a souligné le diplomate, l’administration des états-UNIS, comme elle l’a déjà signalé à plusieurs reprises, plaidé pour la cessation des hostilités de Alep, pour les etats-UNIS «pourraient créer des conditions de paix de la transition politique» au nouveau pouvoir en Syrie.

«Nous continuons de condamner les attaques de civils et des infrastructures civiles en raison de ce qui se passe à Alep», a ajouté Kirby.

Dans un rapport publié aujourd’hui par l’agence d’information de SANAA un communiqué du commandement des forces Armées (SUN) de la Syrie a été mentionné que plus de 80 civils ont été tués, près de 300 blessés au cours des trois derniers jours à la suite de bombardements à Alep. Conformément à l’information pour le commandement de SOLEIL de la Syrie, 84 personnes, dont la plupart sont des femmes et des enfants, ont été tués 280 souffert lors de mortier de roquettes par des militants, des zones résidentielles. Le commandement a rapporté sur l’application des terroristes obus contenant le chlore gazeux, dans le quartier d’El-Хамдания.



Le département d’etat a déclaré empêchent les comparaisons de situations de Alep et de Mossoul 01.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники