Le procureur du Monténégro a reconnu que la Russie n’est pas impliquée dans la préparation d’un attentat terroriste 06.11.2016

Le dimanche 6 novembre, le chef de la le procureur spécial du Monténégro Milivoje Катнич a déclaré à une conférence de presse qu’aucune preuve de l’implication de la Russie à la tentative d’attentat dans le jour des élections parlementaires, le 16 octobre, il n’a pas.

La preuve de l’implication de la Russie à la provocation dans le jour des élections législatives du 16 octobre au Monténégro n’existe pas. Cet confié aux journalistes du procureur du pays Milivoje Катнич. Selon lui, un certain groupe de personnes, composé de citoyens de la Serbie, le Monténégro et la Russie, a tenté de réaliser un attentat lors d’une élection, d’etat pour renverser le gouvernement légitime du pays et la déstabilisation. Prétendument certains «nationalistes» prévu «d’arrêter le Monténégro son euro-atlantique route, en particulier d’empêcher son adhésion à l’OTAN».

Mais aucune preuve raconté la belle histoire du procureur général n’a pas. Ce faisant, les services de renseignement du pays ont été arrêtés plus de 20 personnes sur des soupçons dans l’organisation de l’échec de l’attentat.



Le procureur du Monténégro a reconnu que la Russie n’est pas impliquée dans la préparation d’un attentat terroriste 06.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники