Le Telegraph: Kiev ne peut pas se permettre la tenue de l’Eurovision, même avec le soutien de l’Europe 06.11.2016

L’édition du Daily Telegraph estime que l’organisation du concours «Eurovision» de l’Ukraine est trop cher, qu’elle ne pourra pas se permettre, même avec le soutien financier de l’union Européenne de radiodiffusion. À propos de cette RIA novosti.

La victoire Джамалы, qui semblait auprès des autorités ukrainiennes triomphe, est maintenant fermement аукнулась auprès des autorités ukrainiennes, et le concours s’est avéré ne pas le lui permettre. À ce sujet, en particulier, selon l’avertissement de dirigeants de diffusion du pays et, enfin, la démission de Zurab Аласании, ancien chef de l’état National de la société de télévision de l’Ukraine, qui a déclaré sur le terrible manque de financement, l’auteur de l’article.

Kiev a engagé «Eurovision» de la le budget de l’etat est d’environ 442 millions de hryvnia — trois fois moins que le a versé à un concours de l’Azerbaïdjan en 2012. En outre, comme l’a souligné Аласания, les organisateurs doivent passer à travers la masse des tracasseries administratives et dans les conditions actuelles de la tenue de la compétition en Ukraine est peu probable.

Et bien que l’organisateur de la «Eurovision» de l’union Européenne de radiodiffusion est conscient de la situation Nationale de la société de télévision de l’Ukraine et assure qu’aura Kiev un maximum de soutien, dans de telles promesses ont déjà peu de gens croient, écrit le journal.

Si l’Ukraine passera à l’organisation de l’Eurovision, le droit d’organiser le concours passe à la Russie, mais le problème est que cela apportera encore plus de tension dans les relations de Kiev et de Moscou, conclut l’auteur de l’article.




Le Telegraph: Kiev ne peut pas se permettre la tenue de l’Eurovision, même avec le soutien de l’Europe 06.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники