Les autorités de moscou ont proposé un stage aux finalistes du concours «les Dirigeants de la Russie» 14.01.2018

Final de la demi-finale du concours de direction «les Dirigeants de la Russie» le samedi a ouvert la Banlieue de moscou, Sergueï Sobianine. Pour le titre de meilleur luttent 300 jeunes cadres. Les gagnants attendent des subventions de formation, ainsi que la possibilité d’obtenir un emploi dans les grandes sociétés russes. Selon le maire, les meilleurs spécialistes prêt à l’emploi et le gouvernement de moscou.

Dans la salle — les représentants des rares professions, les hommes d’affaires, des inventeurs. 300 réussie de direction de Moscou se battent pour le titre de meilleur, transmet «TV». La concurrence est rude. Les candidatures au concours «les Dirigeants de la Russie» a reçu près de 200 millions. À gagner millions de subventions. Mais surtout, la possibilité de communiquer avec les mentors et les perspectives d’emploi les plus importants du pays. Cette argent n’est pas mesurée.

«Ils ont tous passé жесточайший sélection de 200 000 demandes de demi-finales touché près de 3 700 personnes et de ceux qui sont ici aujourd’hui, ce sont des gens qui ont déjà de fortes compétences en analyse de l’information numérique, de l’information verbale, forte dirigeantes potentiel», — a déclaré le chef du projet «les Dirigeants de la Russie, Alexeï des Commissaires.

Parmi les participants il y avait des jeunes cadres. Nikita Шестерину de 24 ans. En dépit de son jeune âge, il est prêt à rivaliser avec les collègues plus expérimentés. «Je crois que l’âge n’est pas un obstacle pour être un leader. Le chef — c’est le ton de la tige, et les tâches, et les moyens que toi-même tu choisis et que tu vas», dit — il.

Il y a parmi les participants et les femmes. Jana Панфилович son exemple prouve: combiner carrière et maternité, vous pouvez. Un autre n’est pas un obstacle. «Nous avons encore souvent oriental mentalité, quand le chef est un homme. C’est souvent à l’état et qui n’est entreprise. Je crois que les femmes ont un grand potentiel. Parce qu’ils sont parfois un peu plus, un peu plus clairvoyant que, parfois doucement peuvent contourner tous les angles et d’atteindre l’objectif», — dit-elle.

La participation à la compétition pour les jeunes et ambitieux — est déjà une victoire. En effet, c’est l’occasion de montrer au plus haut niveau. Et obtenir une leçon de meilleurs cadres du pays. L’un des mentors de la compétition — le maire de Moscou. La cérémonie d’ouverture, les demi-finales de la capitale, Sergueï Sobianine a raconté qu’il n’est pas ici seulement pour partager des expériences. Personnellement pris en charge par les cadres pour moscou.

«La capitale a besoin de compétences très différents de profil. Tout, depuis les entrepreneurs et se terminant par ces industries, comme militaro-industriel complexe, l’innovation, scientifique et universitaire. Eh bien, et elle-même Moscou est une société où il y a de la place pour tous! Et des projets sociaux et de transport, et les industriels, et de la construction. La condition principale est le professionnalisme et la volonté de travailler», a déclaré Sobianine.

Les gagnants recevront des subventions. Un million de roubles pour le développement des compétences dans n’importe quelle université dans le pays. La meilleure participants proposeront des stages dans la région métropolitaine de gouvernement. Et la finale les dirigeants de la Russie qui se tiendra en février à Sotchi.

Julia Степина, Dmitri Ivanov et Alexandre Savin, «,», Moscou.



Les autorités de moscou ont proposé un stage aux finalistes du concours «les Dirigeants de la Russie» 14.01.2018

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники