Les états-UNIS développent маломощную une ogive nucléaire pour «l’endiguement de la Russie» 13.01.2018

Donald Trump a pour but de sérieux de la modernisation de l’armée américaine, non seulement de la capacité nucléaire sans une armée forte être dur d’être гегемоном. En particulier dans le contexte des conditions difficiles. Quand tous les «alliés» de courir sous la main puissante de Washington, sachant que la main n’est pas de la cette forte. Et courent de plus en plus sollicitée pour les états-UNIS le côté, mais parce que l’objectif principal de la création d’une nouvelle ogive nucléaire dans la «dissuasion de la Russie en Europe de l’est».

Cette fusée en quelques minutes, vous pouvez frapper absolument n’importe quel but conditionnelle de l’ennemi. L’ogive est capable de supporter n’importe quoi, y compris d’une bombe nucléaire. Mobile air missile, vous pouvez déployer au moins en plein champ. Aux agressif attaque de Washington à Moscou depuis longtemps habitués. Trop d’entre eux a été pour la dernière fois. Toutefois, les réalités actuelles et la situation internationale en général, en effet, faire réfléchir sur le renforcement de la capacité nucléaire de la Russie, soulignent dans notre Ministère de la défense.

«Il faut continuer de surveiller militaro-politique dans le monde et faire des ajustements dans les plans de travail en tenant compte des changements en cours. D’ici à 2021, la proportion des armes modernes dans le choc de la triade de la Russie doit être au moins de 90%», — a déclaré le ministre russe de la défense Sergueï Choïgou.

La russie vient après la destruction, à la parole, ont contribué à ces mêmes américains, попытавшиеся dans les années 90 de faire chez nous ce qu’ils font avec l’Ukraine. C’est alors que nous avons perdu de nombreuses productions, en fait perdu de l’armée et a presque perdu des résidus de la souveraineté. Toutefois, dans de nombreux domaines, nous sommes encore cédons états-UNIS: le budget militaire très inférieurs. Sur оборонку en 2018, la Russie a jeté plus de 2 ans et demi milliards de roubles. C’est 70 milliards de dollars. Alors que les américains à 10 fois plus. Qui était à la Maison Blanche, le budget du Pentagone ne fait que croître.

«Les etats-Unis toutes ces questions, en rapport avec l’amélioration des armes, coûtent beaucoup plus cher que la Fédération de russie, ce qui résout les problèmes de sa dissuasion nucléaire, beaucoup moins de prix», a souligné le président du comité de la Douma d’Etat de l’éducation et de la science, Viatcheslav Nikonov.

La différence n’est pas seulement dans les chiffres dans la structure des coûts. Les 60 milliards de dollars américains vont sur la conduite des opérations militaires en cours en Syrie, en Irak et en Afghanistan. Ne pas oublier et sur l’aide financière aux alliés. En ukraine, par exemple, émettent de 350 millions de dollars, et près de 5 milliards de dollars sur «l’endiguement de la Russie». Lors de notre budget à l’Ouest appelé милитаристским. Bien que les dépenses militaires dans les prochaines années, Moscou envisage de réduire. La plupart des tâches coûteuses sur le réarmement de l’armée remplie.

«Nous vous Suvorov a enseigné que le combat de besoin n’est pas un nombre et compétence. Il ya beaucoup de bonnes de nos populaires de tous les proverbes, par exemple, «le Pouvoir est, l’esprit ne faut pas». Voici nous avons besoin de l’esprit. Nous n’allons pas s’appuyer uniquement sur ces militaires muscles. Nous n’allons pas à s’impliquer dans истощающую notre économie à la course insensée de la course aux armements. Il y a quelque chose que nous comptons sur ces calculs. Je le dis sans ironie, nous nous appuyons sur notre une politique extérieure pacifique. C’est important, parce que nous n’avons pas besoin d’un nombre infini de bases, et nous n’allons pas jouer le rôle de gendarme mondial», a déclaré Poutine.

Mondial de gendarme, qui eux-Unis se considèrent, d’ailleurs, est configuré, très fortement. Le pentagone se prépare à maîtriser le budget de l’armée, oui, aussi activement que même la cour des comptes a demandé de ralentir et de lire attentivement toutes les caractéristiques des nouveaux sous-marins de la classe «Colombie». Trop ambitieux déclarées indicateurs. De plus, même aux etats-unis, les normes cher. Sur les alliés aussi d’espoir.

Un film à partir d’une nouvelle campagne de publicité de l’armée du royaume-Uni dans les rangs des forces armées de sa majesté, invitent à servir les femmes, les homosexuels, et les gens créatifs, ne cachant ses émotions. Les généraux en état de choc. «Beaucoup craignent que, bientôt, les militaires ne peuvent tout simplement pas faire leur travail et les tâches qui leur envoient», écrit The Guardian.

Dans l’armée et sans problèmes. Au cours des exercices dans le nord de la Norvège britanniques refusé de quitter la caserne des températures inférieures à -8: dans les bois environnants pas chaudes des toilettes sèches, et les couches sont soudés par la gelée au corps, si la marche. Il n’est pas surprenant qu’au fond de tout cela, les américains ont décidé de se concentrer sur le renforcement de sa propre force. D’ailleurs, n’est pas en comptant la réponse des mouvements.

«Nous ne dérangent ni Трайден-2, ni les missiles, ni les missiles de croisière, qui sont-ils assez longtemps financé. Nous sommes loin voir leur, nous avons la possibilité de les intercepter. Et surtout, nous avons garanti et fiable fournirons une réponse appropriée», a indiqué le premier vice-président du comité du Conseil de la Fédération de sécurité et de défense Franz Клинцевич.

Cependant la peine de réfléchir. Washington ne veut juste passer la modernisation de l’armement. Changer fondamentalement les règles du jeu. De nouveaux projectiles nucléaires doivent être moins de puissance, qui, selon les américains, de réduire les humanitaires de la perte. Bombarder sera en pointillé, car après tout, offert dans le cas de la Corée du Nord. De l’avis des experts, crée une dangereuse illusion de l’invulnérabilité», l’utilisation des armes nucléaires risque de devenir une pratique courante.

«Les etats-UNIS se préparent à recourir à l’arme nucléaire n’est pas seulement dans la guerre globale de la destruction, mais dans les guerres, pour ainsi dire, dans la vie quotidienne, pratiquement conditions. Il est extrêmement dangereux de seuil, qui a besoin de prévenir. La russie doit la réponse de construire afin de ne pas donner prétexte à des états-UNIS de se retirer du traité sur la limitation des armes stratégiques», raisonne le membre correspondant de l’académie Russe de missiles et de l’artillerie, des sciences de Konstantin Sivkov.

D’ailleurs, et d’exécuter le traité dans les États sont aussi engagés à leur manière. Une partie des détenteurs d’armes nucléaires est couverte sous un peu comme неядерное, pas éliminés. Une telle option prévu par le traité, mais seulement avec l’accord de la Russie, à la veille de l’a souligné Vladimir Poutine. Certainement, Moscou plans de Washington, s’est préoccupée. Personne en effet ne donne pas la garantie que les ogives nucléaires ne rembourse pas le retour.

Matvei Shestakov, «Au cœur de l’événement», «TV».



Les états-UNIS développent маломощную une ogive nucléaire pour «l’endiguement de la Russie» 13.01.2018

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники