Les habitants de la péninsule ont évalué l’action «la Crimée n’est pas mon» à Saint-Pétersbourg 27.08.2017

Jeudi dernier, à Saint-Pétersbourg, près de la statue de Gogol, un groupe de militants a organisé une action à l’appui de l’Ukraine sous le nom de «la Crimée n’est pas le mien volé n’accepte pas». Environ une vingtaine de manifestants se sont réunis dans un jour de pluie avec des ukrainiens, des drapeaux, des ballons bleu-jaune coloris et avec des pancartes «la Liberté des ukrainiens — des otages dans les prisons russes». L’action a été programmée pour coïncider avec le Jour de l’indépendance ukrainienne.

La vidéo de l’événement est tombé dans le Réseau, et sur le fond enthousiastes commentaires ukrainiens ont émergé de l’énonciation, et les «héros de l’occasion» — les habitants de la Crimée. En particulier, ils ont proposé un tenant un meeting de demander à ces mêmes crimée, le pays dans lequel ils veulent vivre. Certains utilisateurs ont signalé le manque de jugement les organisateurs de la réunion, parce que sous les drapeaux ukrainiens ont été les inscriptions «la Crimée n’est pas le mien».



Les habitants de la péninsule ont évalué l’action «la Crimée n’est pas mon» à Saint-Pétersbourg 27.08.2017

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники