Les MÉDIAS ont appris sur le refus de la Finlande manquer russe bark «Krusenstern» 29.08.2017

Sauna finlandais, un journal HBL appris sur le refus de la Défense du pays sur la visite du port de Mariehamn sur les îles Åland russe de l’école du navire Krusenstern». Les causes de l’office ont refusé de commenter. Le propriétaire et l’exploitant d’un voilier a déclaré, qui n’a pas eu de démenti officiel.

Russe de la formation d’un navire «Krusenstern» n’a pas pu obtenir l’autorisation par les autorités finlandaises à la visite du port de Mariehamn sur les îles Åland. Cela devait se produire, du 18 au 20 septembre 2017, transmet RIA novosti avec un lien sur le journal HBL.

Ce faisant, dans le département militaire de la Finlande, qui devait donner l’autorisation, les raisons de ces actions ont refusé de commenter.

À son tour, le propriétaire et l’exploitant russe de formation d’un voilier a déclaré, qui n’a pas eu de démenti officiel sur la visite des îles Åland. Cela a été rapporté par le représentant de la Baltique de l’académie nationale (BHA), exploitant du navire, Irina Obraztsova.

«L’accord de coucher passe exactement comme elle s’est tenue en juillet, quand nous deux visites des ports de la Finlande, aucun problème n’a été. Nous n’avons pas reçu pas de refus à ce jour», souligne — t-elle.

Les îles åland sont d’une grande autonomie dans la composition de la Finlande. L’équipage du bateau russe avait prévu de visiter avec 18 au 20 septembre. Les autorités locales ont aussi compté sur la visite de la «Крузенштерна» et espère qu’il permettra d’améliorer les chances de port de devenir le maître de la régate de grands voiliers Tall Ships’ Race-2021.

Le voilier est allé à partir de Kaliningrad dans le troisième cette saison de navigation de formation de vol, le 22 août. À son bord se trouvent 120 cadets de marine des universités et de l’enseignement secondaire du pays. Le vol se poursuivra jusqu’au 24 septembre. Pendant ce temps, le navire doit faire des visites dans les ports de l’Allemagne, de la France, de la Pologne et de la Finlande.



Les MÉDIAS ont appris sur le refus de la Finlande manquer russe bark «Krusenstern» 29.08.2017

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники