Les pays-bas ont l’intention d’exiger de l’UE des garanties de non-alignement de l’Ukraine à l’union 01.11.2016

Les pays-bas en échange de la ratification de l’accord d’association de l’UE avec l’Ukraine, peuvent exiger de Bruxelles, le documentaire de fixation des garanties, que ce contrat ne sera une étape de l’Ukraine à l’adhésion à la communauté, transmet RIA novosti citant une source diplomatique à Bruxelles.

«Le premier ministre des pays-bas Mark Reutte maintenant à la recherche d’options, comment convaincre ses adversaires politiques dans le Sénat d’approuver l’accord d’association avec l’Ukraine. L’une de ces options – annexe au traité, qui sera prescrit, que l’entrée en vigueur ne constitue une première étape vers l’adhésion de l’Ukraine à l’UE», a déclaré une source de l’agence.

Auparavant, les autorités des pays-bas a reporté la décision sur le contrat d’association, contre laquelle se sont prononcés à la majorité des citoyens sur le pass en avril référendum. Cependant, Reutte a informé le président de l’Ukraine Porochenko, que le pays ne cesse de la ratification de l’accord.




Les pays-bas ont l’intention d’exiger de l’UE des garanties de non-alignement de l’Ukraine à l’union 01.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники