Les victimes du séisme à la frontière de l’Iran et de l’Irak sont devenus de plus de 400 personnes 14.11.2017

À la suite du tremblement de terre à la frontière de l’Iran et de l’Irak a tué plus de 400 personnes. Selon la télévision iranienne, blessant plus de 6700 personnes.

Les victimes du séisme à la frontière de l’Iran et de l’Irak a tué plus de 400 personnes. Cela a été rapporté par iranien international de la chaîne de télévision Press TV.

#IraqEarthquake UPDATE

Death toll from major quake in western #Iran rises to 407, with over 6,700 injured. pic.twitter.com/gYjo2aAOhR

— Press TV Breaking (@BREAKING_PTV) le 13 novembre 2017,

«Le nombre de victimes du grand tremblement de terre à l’ouest de l’Iran a augmenté jusqu’à 407 personnes, plus de 6700 souffert», — dit dans le message.

Le tremblement de terre de magnitude 7,2 s’est produit le soir du 12 novembre. Le foyer se produisent à une profondeur de dix kilomètres. Le choc est venu dans l’ouest de la province de l’Iran. Environ 70 millions de personnes se sont retrouvées sans abri. Pendant toute la nuit n’a pas cessé répétées des tremblements de terre d’une magnitude de 4,9, fixés 20 répliques.



Les victimes du séisme à la frontière de l’Iran et de l’Irak sont devenus de plus de 400 personnes 14.11.2017

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники