L’expert a évalué la probabilité d’une attaque par la corée du nord américaine de Guam 13.08.2017

L’OTAN ne sera pas automatiquement втянуто en conflit avec la Corée du Nord, si la RPDC fera une attaque sur les bases américaines dans le pacifique, a souligné le service de presse de l’alliance Atlantique. À propos de cette transmet TASS.

Dans ce cas, la participation de l’OTAN dépendra entièrement de la décision du conseil de l’Atlantique. Il est à noter que dans l’un des articles du traité de Washington, l’OTAN sur la défense collective n’affecte pas directement les bases militaires des états-UNIS sur les îles du pacifique.

Source de la photo: wikipedia.org/Jeffrey Landis

L’expert militaire Roman Kolesnikov a évalué la probabilité d’une attaque de la corée du nord part et d’autres pour elle des conséquences.

«Dans le cas d’un choc de la RPDC sur l’île de Guam qui est plus probablement dur de réponse de la part des états-UNIS. Mais voici la chose: la perspective d’une attaque de la Corée du Nord à l’armée américaine des objets trop vague. Les archives des déclarations du ministère des affaires étrangères nord-coréen est tellement pleins de ригидными déclarations, que dire sur la situation actuelle n’est pas nécessaire.

Néanmoins, on peut s’attendre à une nouvelle escalade du conflit, si Pyongyang vraiment recevra intercontinental, un missile balistique (russe données, tous les derniers moments de la RPDC a éprouvé des missiles à moyenne portée).

La communauté internationale encore le défi de la prévention de l’obtention de la Corée du Nord des armes nucléaires et des fonds de livraison.»



L’expert a évalué la probabilité d’une attaque par la corée du nord américaine de Guam 13.08.2017

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники