L’italie estime qu’il le pourra vivre sans le gaz russe 15.12.2017

Les experts en Italie était de prévisions, combien de pays sera en mesure de vivre une vie normale, si cesseront les livraisons de gaz russe. Dans ce cas, le carburant en Italie durera deux semaines, rapporte le journal italien La Stampa.

Dans le pire des scénarios, si vous avez à faire, sans le gaz de la Russie plus, le pays sera lancé le plan d’urgence visant, selon lequel les entreprises industrielles et les centrales électriques à cycle combiné sera limitée à l’obtention de carburant de la quotidienne de la norme. Note que sur les consommateurs, la situation se reflétera dans les cas extrêmes.

L’italie est l’un des plus grands consommateurs de gaz russe en Europe, le classement de cet indicateur à la troisième place. La part de la Russie dans les importations de gaz dans le pays est de 37-38%.

Faire ce genre de calculs les italiens ont forcé l’événement le plus européen du hub gazier autrichien OMV Баумгартене. Le matin du 12 décembre, il ya eu une explosion, à la suite de laquelle les livraisons de gaz en provenance de Russie ont été arrêtés dans plusieurs pays européens, notamment en Italie. Le pays a imposé un régime de l’état d’urgence, en vigueur jusqu’à la reprise de l’approvisionnement en carburant.



L’italie estime qu’il le pourra vivre sans le gaz russe 15.12.2017

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники