L’OTAN обложило Russie avec le ciel, la mer, la terre et l’espace 12.01.2018

Les pilotes militaires des pays étrangers 11 fois au cours de la dernière semaine se trouvaient près des frontières de la Russie. Cela a été rapporté par le ministère de la défense de la fédération de RUSSIE.

Selon les autorités, 11 avions ont mené l’air d’exploration le long des frontières de la Russie. Quatre de départ à l’interception effectuée gardiens des forces de défense aérienne.

Lors de cette violations de l’espace aérien de la Russie n’est pas toléré. Rappelons-le, une situation similaire a été observé pour la dernière journée stratégiques russo-biélorusses enseignements de «l’Ouest-2017».

Selon les rapports occidentaux de l’aviation sites de suivi de mouvement, l’aviation militaire, dans l’intelligence des opérations ont été impliqués dans des avions militaires des états-UNIS, le royaume-Uni, l’Allemagne, le Danemark, la Suède et le commandement de l’OTAN.

Il convient d’ajouter que le 20 septembre stratégique de reconnaissance de l’avion de la force aérienne des états-UNIS RC-135U avec le numéro de 64-14847 et l’indicatif d’appel BLOWN88, tombant à la base aérienne Mildenhall au royaume-Uni, a радиоэлектронную d’exploration à proximité des frontières de Ленинградкой et de Pskov, sur le territoire de laquelle ont eu lieu les enseignements de «l’Ouest-2017».

Ce faisant, à 40 km de la côte de la région de Kaliningrad fait la navette de patrouille anti-sous-avion de la MARINE de l’Allemagne P-3C Orion avec le numéro 60+06.

Dans le même temps, une patrouille противолодочные les avions de l’US NAVY P-8A Poseidon avec позывными 168762 et 168440, вылетевшие respectivement avec des bases aériennes à Siauliai (Lituanie) et Aalborg (Danemark), ont mené une exploration de bord de mer et les frontières terrestres de la région de Kaliningrad. Alors même fixé le vol danois de renseignement d’avion CL60 et suédois scout Gulfstream 4 avec le numéro de 102003 et l’indicatif d’appel SVF623.

Lorsque cela a été fixé et la durée de l’avion aéroporté de détection lointaine et de contrôle de commandement de l’OTAN AWACS avec le numéro LX-N90444. L’avion britanniques de la Royal air force Sentinel avec le numéro de ZJ664, se souleva à la base aérienne Waddington, mettre en œuvre la reconnaissance de vol près de la côte de la région de Kaliningrad et de son sud des frontières terrestres, en se trouvant dans l’espace aérien de la Pologne.

Ce qui est caractéristique, russe Su-27 a récemment cool peur de l’équipage de l’avion américain de reconnaissance RC-135 au-dessus de la mer Baltique. En effet, depuis le début de l’été 2017 dans la région de la Baltique s’est déjà produit environ 35 incidents entre les forces de l’armée de l’air, de VIDÉOCONFÉRENCE et du FMI, de la Russie et des états-UNIS.

La zone volé un avion de reconnaissance clairement défini l’emplacement de la défense des usines, des systèmes de défense aérienne et ANTIMISSILE, dislocations terrestres et de liaisons de marine groupes armés». «Le but de ces vols est la dissection de la sante et de la situation afin de déterminer les modes de fonctionnement des forces et des moyens de notre défense aérienne de la situation, déterminer les coordonnées des déployées systèmes portatifs de défense aérienne et de leur RADAR, l’interception de l’information avec des lignes de transmission micro-ondes entre les états-majors, d’évaluer les possibilités de regroupement des troupes déployées dans les différentes régions du pays», — a dit plus tôt l’expert militaire Alexandre Дробышевский.


L’OTAN обложило Russie avec le ciel, la mer, la terre et l’espace 12.01.2018

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники