L’UE voit tout: les fans de l’extrême droite sortiront Ukraine sur le côté 06.11.2016

N’ont pas reconnu le Kosovo, ont abusé de la Pologne: le dernier tour ukrainiens de fans de football peut fermer définitivement l’Ukraine face à l’Union européenne.

Il s’agit d’un incident arrivé à un match de football entre l’Ukraine et la république du Kosovo. Le match lui-même s’est déroulé sur un terrain neutre, dans la ville de Varsovie, les autorités ukrainiennes n’ont pas officiellement reconnu le Kosovo. La fédération de Football d’Ukraine a été condamné à une amende de 14 milliers d’euros pour les actions de leurs fans. De plus, compte tenu de l’époque de l’incident, l’affaire prend une politique du chiffre d’affaires. Les intimidateurs sont présents sur le jeu, arrivés sur le podium, le symbolisme du parti nationaliste «le secteur Droit»*. Il s’agit d’un drapeau rouge-noir des couleurs et un portrait de Stepan Bandera. En outre, depuis les tribunes constamment se précipitaient cris injurieux à l’adresse du peuple polonais.

La FIFA avait punis l’Ukraine pour discriminatoire et comportement antisportif.

Note que Kiev n’a subi autant de matériel, combien de dommages à la réputation. Comme on le sait, pour l’entrée dans la communauté européenne, le président de Piotr Porochenko doit effectuer un certain nombre de conditions. Parmi lesquels, par exemple, la reconnaissance du Kosovo. Un tour de fans une fois de plus rappelé les européens sur la débauche nationalisme après le Maidan. Ceci peut tout simplement fermer la route de l’Ukraine à l’UE.

* — Les activités de l’organisation interdite en Russie décision de la cour Suprême.



L’UE voit tout: les fans de l’extrême droite sortiront Ukraine sur le côté 06.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники