MEAD a commenté les rumeurs dans les MÉDIAS à propos agressifs afin d’enseignements de «l’Ouest-2017» 26.08.2017

Le Ministère des affaires étrangères de la Russie a commenté les rumeurs sur le caractère agressif du enseignements de l’Ouest-de 2017″. Auprès de l’office ont souligné qu’ils sont uniquement de nature défensive. À Moscou, il a été rappelé que Minsk a envoyé une invitation pour participer à l’observation de la phase active des représentants de l’ONU, de l’OSCE, de l’OTAN, la CEI, l’OTSC, le CICR.

Des exercices conjoints des forces armées de la Russie et de la Biélorussie «Ouest-2017» sont uniquement de nature défensive. À propos de ce qu’a déclaré le russe ministère des affaires étrangères.

«Ne diminue pas le battage médiatique dans les MÉDIAS occidentaux autour de la russo-biélorusses enseignements de l’Ouest-de 2017″, a déclaré à propos de leur caractère agressif du. Il est fait référence à ce que les effectifs affectés dans l’enseignement de personnel et de matériel militaire délibérément sous-estimé, ne sont pas remplies, les mesures appropriées de transparence», — a déclaré dans un communiqué de l’office.

Sur la place de Smolensk ont noté que le nombre total de personnel et de matériel militaire ne dépasse pas le niveau, pour être obligatoire d’observer certains types d’activités militaires, installé document de Vienne de 2011.

«Ainsi, à la participation à des exercices qui auront lieu du 14 au 20 septembre, prévu pour attirer à 12700 militaires (7 200 personnes de SOLEIL de la République du Bélarus, 5500 personnes de SOLEIL de la Fédération de russie, d’entre eux sur le territoire de la République du Bélarus et environ 3000 personnes), environ 70 avions et d’hélicoptères, jusqu’à 680 unités de combat, dont environ 250 chars, près de 200 canons, avions de systèmes d’une salve et d’obus de mortier, jusqu’à 10 véhicules. C’est très loin de ces chiffres, qui вбрасываются dans les MÉDIAS à venir enseignements», — a souligné le ministère des affaires étrangères.

Moscou a également souligné que, malgré le réel le nombre de recrutés de force et de moyens, la Bilorussie d’initiative a envoyé des invitations pour participer à l’observation de la phase active des représentants de l’ONU, de l’OSCE, de l’OTAN, la CEI, l’OTSC, le CICR et militaire du corps diplomatique des pays étrangers, qui sont accrédités en Biélorussie. En outre, l’invitation envoyée observateurs militaires de la Lettonie, de la Lituanie, de la Pologne, l’Ukraine, l’Estonie, la Suède et de la Norvège. A aussi eu lieu correspondant à une réunion d’information sur le Forum de l’OSCE. Au ministère des affaires étrangères ont souligné que saluer ces mesures de la partie biélorusse.

«Attisé par le battage médiatique est artificiel et a clairement été conçu pour démontrer l’ouest du public «bien-fondé» coût des activités de déploiement en Pologne et des pays Baltes, de l’intensification de la présence avancée et le renforcement de l’activité militaire de l’OTAN. Il convient de souligner que ces actions conduisent à un accroissement de la tension militaire en Europe, des provocateurs, se plaignent de l’ouest «combattants de la plume et du micro, de la fao, sur la place de Smolensk.



MEAD a commenté les rumeurs dans les MÉDIAS à propos agressifs afin d’enseignements de «l’Ouest-2017» 26.08.2017

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники