MÉDIAS: pas besoin de la colère des «ours russe», en plaçant l’armée AMÉRICAINE en Europe 26.10.2016

Les autorités norvégiennes s’opposent le placement de l’armée AMÉRICAINE sur le territoire de leur pays, ainsi que craignent que cette étape разозлит «ours russe», écrit le Norwegian broadcasting corporation.

Auparavant, le Ministère de la défense de la Norvège a indiqué que le pays publiera sur son territoire d’environ 330 marines des états-UNIS pour la première fois après la Seconde guerre mondiale. Cette décision prise au milieu de refroidissement russo-américains de la relation, a suscité une vague de critiques, écrit le journal.

«Tout cela envoie à l’Est défavorable des signaux. Nous risquons à nouveau de transformer le Nord dans la zone de la confrontation. Si Moscou estime que ce mouvement vers davantage l’accent sur la dissuasion, et non pas sur le retrait de la tension, et il en est ainsi», a déclaré le capitaine de deuxième rang, Jakob Берресен.

Au Parlement de la Norvège a également provoqué la colère de placer des troupes américaines et de peur que, par sa décision, le gouvernement provoque de la fédération de RUSSIE. «Nous avons besoin de mettre leurs intérêts nationaux au premier rang, mais je ne suis pas sûr, il y a dans ce plan, les états-Unis et en Norvège, des intérêts communs», a déclaré le représentant de la défense du Parti du progrès Chrétien Тюбринг-Йедде.

«Nous devrions essayer de calmer l’ours russe», — at-il ajouté.




MÉDIAS: pas besoin de la colère des «ours russe», en plaçant l’armée AMÉRICAINE en Europe 26.10.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники