Миниэнергетики de l’Azerbaïdjan: le destin des algériens accords dépend de l’Irak et de l’Iran 29.10.2016

Le chef du ministère de l’énergie de l’Azerbaïdjan Natik Aliyev estime que l’adoption de la «feuille de route» pour la stabilisation de la production de pétrole dépendra de la position que prendront de l’Irak et de l’Iran.

«Tout dépendra de pays membres de l’OPEP et, en premier lieu, un pays comme l’Iran et l’Irak», rapporte RIA novosti Aliyev.
Aliyev estime que «même si la plupart des pays membres de l’OPEP, dans une certaine mesure, sont soumises aux humeurs qui existent, afin d’espérances, qui nourrissent tous les pays producteurs sur la stabilisation rapide des prix sur le marché et la tendance à la hausse des prix, des pays comme l’Iran et l’Irak, est plus intéressé aujourd’hui à augmenter la production de son pétrole, de l’augmentation des volumes, la sortie sur les positions qu’ils occupaient toujours de l’OPEP».

«Nous avons donc beaucoup plus important sera de connaître leur point de vue aujourd’hui, compte tenu de ce qui peut arriver jusqu’à la fin de l’année», a — t-il ajouté.

À Vienne, le 28 et 29 octobre se déroule le comité spécial de l’OPEP sur la mise en œuvre algériens des accords prévoyant une réduction de la production de pétrole.




Миниэнергетики de l’Azerbaïdjan: le destin des algériens accords dépend de l’Irak et de l’Iran 29.10.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники