Минкульт et «Сатирикон» d’accord sur le financement du théâtre 30.10.2016

Минкульт de la Russie et le guide «Satirikon» d’accord sur la coopération et le financement du théâtre. En outre, le ministre de la culture, Vladimir Medinsky, a présenté ses excuses personnellement Konstantin Райкину pour «abusif de l’expression et le ton» premier vice-ministre de la culture Vladimir Аристархова à l’adresse худрука «Satirikon» lors de la séance Publique à la chambre le 17 octobre».

Le ministre de la culture de la Russie, Vladimir Medinsky, et le directeur de «Satirikon» Anatoly Полянкин lors de la réunion qui a eu lieu le 27 octobre, ont discuté des questions pointues moyens de subsistance du théâtre et sont parvenues à un accord au sujet de son financement. Sur cela dit sur le site du théâtre.

«Lors de la réunion au ministère de la culture, le 27 octobre, ont été discutées des questions pointues moyens de subsistance de théâtre. Le directeur «Satirikon» Anatoly Полянкин et le ministre de la culture, Vladimir Medinsky, sont parvenus à un accord concernant la poursuite du financement budgétaire de l’institution. Directeur artistique «de Satirikon» Constantin Raikin était à ce moment en tournée, à Novossibirsk, et ne pouvait pas assister à la réunion», — dit dans le message.

Aussi, dans cette rencontre ont participé le vice-Мединского Alexandre Журавский, transmet «Interfax».
Les parties ont exprimé leur regret «infidèles à l’évolution de la situation» et ils ont convenu de poursuivre «взаимоуважительном coopération dans le calme de l’ordre de travail».

En outre, dans le message sur le site du théâtre est mentionné que Medinsky, par téléphone, s’est excusé personnellement Райкину pour «abusif de l’expression et le ton» premier vice-ministre de la culture Vladimir Аристархова à l’adresse худрука «Satirikon» lors de la séance Publique à la chambre le 17 octobre».

Le 24 octobre, le directeur de théâtre «Сатирикон» Constantin Raikin est intervenu lors de la septième congrès de l’Union de théâtre de la Russie avec le discours sur la censure et à la répression de l’état «pour la moralité dans l’art». Dans son discours Raikin a dit que son inquiètent de la montée des «attaques» sur l’art et le théâtre. Cela concerne en particulier le récent incident avec la fermeture de l’exposition photo «le Centre les frères Lumière» à Moscou.

 

Lire aussi:

«Toutes les nuances de la censure»: dans un discours Райкина n’entendez pas le principal

Kadyrov n’a pas compris pourquoi le Chirurgien doit des excuses à Райкиным



Минкульт et «Сатирикон» d’accord sur le financement du théâtre 30.10.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники