Minsk n’est pas prêt à «se faire des amis» avec l’union européenne au détriment de la Russie 12.01.2018

Le chef de la diplomatie de la Biélorussie Vladimir Mackay a déclaré que le pays n’a pas l’intention de développer économiques et politiques, les relations avec l’UE au détriment de la Russie, a APPRIS avec un lien sur l’interview d’un diplomate à l’agence Xinhua.

«La russie est pour nous d’une importance primordiale partenaire stratégique sur tous les plans: politique, politico-militaire, économique et commerciale, l’aide humanitaire», — de l’histoire dans une interview Mackay, qui a déclaré que Minsk est prêt à «construire économiques, les relations politiques avec l’union Européenne», mais pas au détriment des relations avec la Russie.

«Nous disons à nos partenaires en Europe, que nous ne sommes en aucun cas l’intention de se faire des amis avec eux au détriment de la Russie ou au détriment de la Russie», — cite l’édition de l’adage ministre biélorusse.

Dans ce cas, selon lui, se trouvant au carrefour de l’Orient et de l’Occident, la Biélorussie, comme personne ne ressent les conséquences négatives de l’instabilité dans la région, donc pas de relations normales avec tous les pays du monde ne survivra pas.

«Nous essayons de faire en sorte d’éliminer les lignes de séparation, qui aujourd’hui sont présents en Europe et dans notre région», a souligné Mackay.

Auparavant, au ministère des affaires étrangères de la Biélorussie ont signalé un manque de Minsk de plans de conclure avec l’UE un accord d’association.

Des nouvelles de la Biélorussie: la Biélorussie a refusé de transit du pétrole par les pays baltes au profit de la Russie



Minsk n’est pas prêt à «se faire des amis» avec l’union européenne au détriment de la Russie 12.01.2018

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники