Обезглавившая de l’enfant le regroupement de l’opposition a refusé de quitter Alep 04.11.2016

Dans Генштабе ont indiqué que l’opposition syrienne groupement Noureddine al — Зинки», qui est considérée comme modérée à l’Ouest, a refusé de quitter Alep au cours de la pause humanitaire. Le ministère de la Défense a rappelé que ce genre d’organisation, dont les membres en juillet décapité de l’enfant.

Обезглавившая de l’enfant de l’opposition syrienne groupement Noureddine al — Зинки» a refusé de quitter Alep. Cela a été rapporté par TASS, citant le chef principal de la gestion opérationnelle de l’état-major de Sergei Рудского.

À Alep, à l’initiative du président russe le 4 novembre annoncé humanitaire pause. En ce temps, les militants peuvent поуинуть la ville avec des armes à deux organisés pour ce faire, le long des couloirs. Le guide du groupement «Noureddine al — Зинки» à la veille, a déclaré sur le refus de quitter Alep. Les militants ont l’intention de poursuivre la lutte armée.

«Je vous rappelle qu’il s’agit de ce groupement, dont les membres en juillet décapité de l’enfant. Ainsi, cette déclaration n’a pas de surprise pour nous», a déclaré Рудской.

Il a souligné que ce regroupement et lui ces minent des couloirs humanitaires et fusillent les civils qui tentent de quitter Alep. Selon l’état-major, pour la semaine écoulée la ville a été bombardée 64 fois, provoquant la mort de 127 civils. 254 les habitants de la ville ont été blessés.

Lire aussi:

Les experts de la Défense étudieront l’application des armes chimiques les plus dangereuses à Alep

Les militants ont refusé la proposition de quitter Alep

L’état-major a signalé de grandes pertes parmi les combattants à Alep



Обезглавившая de l’enfant le regroupement de l’opposition a refusé de quitter Alep 04.11.2016

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники