Trump démolir de Moscou diplomatique «toit» 11.08.2017

1 septembre, les etats-UNIS feront ordinaire de l’incidence de la Russie dans la guerre diplomatique. Washington faudra fermer l’une des quatre генконсульств de la fédération de RUSSIE en Amérique. Le 11 août, a rapporté le journal «Kommersant», citant des sources diplomatiques. De cette façon, les américains répondent à la décision de Moscou d’envoyer 755 diplomates et le personnel de l’ambassade des états-UNIS à la RUSSIE. Et tout cela, en dépit du fait que, comme l’a rapporté la chaîne de télévision CNBC, Donald Trump a remercié le président de la Russie Vladimir Poutine pour qu’il envoie des diplomates américains de la Russie, réduisant ainsi sur eux les dépenses de budget américain. Cette reconnaissance ont été très en colère département d’etat. De ne pas apprécier l’ironie de donald Trump, ils l’ont accusé de tous les péchés mortels, ont appelé à courte vue et naïfs. En général, le scandale prend de l’ampleur.

Rappel: à la fin de juillet, Moscou a exigé le 1er septembre de réduire américaine дипмиссию en Russie, les deux — tiers de 455 personnes, est tel état russe bureaux aux etats-UNIS. Cela a été reporté d’une réaction du Kremlin sur les sanctions à l’égard de la fédération de RUSSIE, saisi par le président AMÉRICAIN Barack Obama avant son départ de la maison Blanche.

Le 29 décembre 2016 des états-UNIS ont été déportés 35 les diplomates russes et les membres de leur famille. En outre, on a fermé l’accès à la campagne дачам постпредства de la Russie à New York et de l’ambassade à Washington. Au ministère des affaires étrangères de la fédération de RUSSIE alors déclaré que la maison Blanche en violation du droit international est allé réelle de l’expropriation propriété de l’etat russe.

Toutefois, le président de la fédération de RUSSIE Vladimir Poutine a décidé de s’abstenir de miroir de mesures. De l’avis des experts, le leader russe espérait qu’après l’inauguration de Trump politique de Washington de changer radicalement. Mais depuis, le sérieux progrès ne s’est pas produit. De plus, il est devenu clair que le chef de la maison Blanche signera établi par le Congrès un projet de loi visant à durcir les sanctions contre la Russie. Alors seulement, Moscou a fait en masse à l’expulsion des diplomates.

À son tour, Washington a promis de réfléchir à une riposte. Et — imaginé. Les américains ont également décidé de suivre seulement le nombre d’employés дипмиссий, et le nombre de генконсульств.

De la Russie aux états-UNIS, quatre — New-York, San Francisco, Seattle et Houston. Mais les etats-UNIS, en Russie seulement trois à Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg et Vladivostok. Auparavant, on conduisait les négociations sur l’ouverture de la quatrième consulat américain, mais cette idée est finalement abandonnée.

Le russe генконсульств sera sous la menace d’une réduction, n’est pas encore connu. Difficile de savoir, en outre, quel est l’impact sur la procédure d’obtention russes américains de l’immigration.

D’ailleurs, le représentant officiel du MAE de la fédération de RUSSIE Maria Zakharova a déclaré que les liens entre la réduction du nombre des employés de l’ambassade des états-UNIS à Moscou et генконсульств dans les régions avec l’augmentation de la durée de traitement des visas «ne tient pas la route». Selon elle, la procrastination avec l’obtention de visas us ont commencé lors de la précédente administration des états-UNIS, et la cause est «maladroite et замшелая de visa le système».

Que maintenant répondra Amérique fédération de Russie, sera-t-continuer à dérouler la spirale de mesures et contre-mesures dans дипвойне?

— La russie n’est pas intéressée à раскручивании de la confrontation avec l’Amérique, par conséquent, dans la situation actuelle de la russie et de faire preuve de retenue, estime le politologue, directeur de l’Institut d’études politiques de Sergueï Markov. — La réponse à la fermeture de notre consulat général des états-UNIS sera, je crois, symbolique. Du MAE de la fédération de RUSSIE, afin d’égaliser les pertes trouvera quelque peu «ассиметричную la mesure».

À la suite de la part de Moscou, pas de raison de la détérioration des relations ne sera pas. Et voici qu’exactement — russo-américains relation sera l’otage de la politique de la lutte des états-UNIS.

«SP»: — ce Que cela signifie dans la pratique?

— Aujourd’hui, russie, aire de jeu choisi adversaires de Trump, comme l’une des principales têtes de pont pour l’attaque au président des états-UNIS à renverser.

Le pic de cette lutte devra à la fin 2017 — début 2018. Ceci est lié au fait que, en novembre 2018 aux états-UNIS auront lieu les elections de mi-mandat d’un tiers du Sénat et entièrement de la Chambre des représentants.

Probablement, les démocrates obtenir la plupart dans la nouvelle chambre basse du parlement: traditionnellement, les américains n’aiment pas quand une partie contrôle et le président et le Congrès. Après cela, il faut penser, la Chambre des représentants et commencer la procédure de mise en accusation.

Donc, maintenant, avec une grande probabilité, de la part d’opposants Trump auront lieu des mesures de refoulement des tensions dans les relations avec la Russie. Et voici ces étapes de Moscou — en quelque sorte — qui sera obligée de réagir.

«SP»: — est-il Possible dans une telle situation, massés politico-diplomatique de l’incidence de la Russie?

— Est tout à fait possible, et cela tient déjà à l’élection présidentielle en RUSSIE. Ne pas oublier que la tâche des américains est aussi possible d’affaiblir la position de Poutine. Plan des états-UNIS, il faut penser, consiste à mettre en doute la légitimité de la réélection du leader russe, et d’annoncer les élections malhonnêtes. Cela servira de prétexte à une nouvelle durcissement des mesures restrictives à l’égard de la Russie, mais aussi permettra de Washington a porté un coup diplomatique.

Auparavant, je constate, dans ce plan faisait encore et assistance massive des adversaires de Poutine avec l’objectif de l’organisation russe de l’option Евромайдана. Mais maintenant, je ne suis pas sûr que ce point les américains essaient de le mettre en œuvre.

Tout d’abord, la mise en œuvre entravée par le fait que pour l’instant collective de l’Occident n’est pas rigide consolidation de la position à l’égard de la fédération de RUSSIE. D’autre part, à l’intérieur de la Russie le niveau de soutien de Vladimir Poutine est extrêmement élevé. Tout cela est lie les mains des états-UNIS, et de réduire la possibilité de Washington dans le jeu de la russie pour la direction.

La Liberté De La Presse


Trump démolir de Moscou diplomatique «toit» 11.08.2017

Share this news

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники